Why, oh why!!!?

Je peux accepter des bouffonneries parce qu’on est saoûl, parce qu’on veut laisser libre court à ses folies non sous le coup de l’inhibition mais merde, il y a une limite à tout.
Surtout au mauvais goût, à l’arrogance et au manque de respect.

Oui elle avait une jupe courte… Très courte. Elle était magnifique avec sa cigarette à la bouche son air de fille troublante mais pas troublée qui voulait réfléchir en paix à l’extérieur du bar. Ses cheveux encore très droits à cette heure en disent beaucoup! Seule pour fumer, seule parce qu’on l’a peut-être larguée?

Avait-elle vu venir le coup? A-t-elle quitté ou encore forcé le divorce? Ses yeux bouffis ne sont encore que des traces d’une intimité brisée. Le mascarat a coulé mais il a été essuyé. Signe qu’on est une fille fière ou encore orgueilleuse. À vous de choisir.

Cependant elle n’a pas choisi de se faire traité de b**** ou de p*****! Allons les mecs. Vous me forcez à jouer au Superman. Comme avec 2 bières dans le corps et un gin tonic je ne pouvais faire la leçon à 4 garnements fraichement sorti de l’école des pas gentils. La vie ne vous a encore rien appris. Ah tu porte des vêtements griffés… Cela fait de toi un surhomme qui se doit de passer sa frustration sur une pauvre innocente. Mais c’est qu’elle n’a rien demandé cette belle demoiselle que tu profane en l’appelant b***.

Alors que j’interviens pour lui porter assistance que je crois nécessaire malgré tout l’alcool ingurjité, elle me pousse et me dit à moi aussi d’aller me faire… Cuire un oeuf.

Je me tire avec les hooligans mysogines. Ceux-ci bourrés, m’intègrent à peur quatuors sans questions. Je me retourne, l’a regarde et me dit que chose certaine, elle n’aura plus de problème avec eux. Elle m’observe les cheveux maintenant pêle-mêle. Elle sait. Je le sais. Eux s’en moquent. Bon Dieu qu’elle est belle! Son regard se fige à mon visage qui de pas en pas perd le focus du sien. Mon 6ème sens me dit qu’elle pleurera ce soir. Trop d’émotions pour une soirée qui ne va nulle part.

Pourquoi ne puis- je être cette épaule qui absorbe tout ce trop plein? Pourquoi dois-je finir dans le vide de ce quatuor?Pourquoi?

Il est 3:06. Je suis chez moi. L’image de la Belle Éparse rempli mon cœur. J’ai eu un coup de foudre. Mais pourtant je pouvais m’arrêter. Quitter ces quatres chevaliers de l’apocalypse et aller lui parler. Quand l’instinct ne pousse pas, il ne faut pas tirer dessus.

Une de plus dans mes souvenirs. Une de plus que je verrai à l’heure de Morphée. Elle comblera mon camaïeu de rêveries aux courbes onduleuses et féminines. Certaines je connais, d’autres pas. Mais toutes sont chères et chaires dans mon vase clos et impénétrables. Ma chanson est une symphonie à plusieurs voix, canon de ma symphonie pour cœur tendre en soul majeur…

Advertisements

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s